• +223 20 23 32 60
  • contact@projesmali.com

Journée internationale du vivre-ensemble en paix: les efforts du PROJES en faveur de la promotion du vivre-ensemble au centre du Mali

Ce 16 mai marque la célébration de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix. Le Programme Jeunesse et Stabilisation (PROJES) œuvre pour la promotion du vivre-ensemble dans les régions du Centre du Mali depuis son avènement. A l’occasion de cette journée, nous revenons sur certaines initiatives majeures soutenues par le Programme. 

Volet transversale qui complète les grandes lignes de son intervention, la promotion de la cohésion et du vivre-ensemble est l’un des objectifs majeurs du PROJES. A cet effet, depuis 2018, le Programme appuie plusieurs initiatives sociales, culturelles et sportives. Ainsi, au nombre de ses initiatives, on note entre autres, l’accompagnement apporté aux collectivités des régions du centre dans l’organisation de rencontres intercommunautaires et le soutien aux initiatives socio-culturelles des jeunes.

Appui aux rencontres intercommunautaires

Afin de créer des espaces de dialogue et de promotion de la cohésion sociale, le PROJES a appuyé certains gouvernorats dans l’organisation de dialogues intercommunautaires. Ainsi, en avril 2022, à la demande du Gouvernorat de Ségou, le Programme a soutenu trois grandes rencontres organisées successivement à Niono, Macina et Ségou.

Ces rencontres, qui ont mobilisé plus de 400 participants, avaient, en effet,  pour objectifs de trouver une solution durable aux différents conflits intercommunautaires auxquels la région fait face depuis 2016. Les échanges ont permis, aux participants, d’identifier et d’analyser les facteurs qui entravent le vivre ensemble dans la région.

Soutien aux initiatives socio-culturelles, éducatives et sportives des jeunes

Plusieurs initiatives des jeunes en faveur de la promotion du vivre-ensemble ont également bénéficié du soutien du PROJES. A titre d’exemple, on peut citer l’appui apporté par le PROJES, pour l’organisation, par des regroupements des jeunes de Bandiagara, d’un match de gala pour la paix et la cohésion sociale au Mali. Cet évènement a eu lieu en avril 2021 à Bamako.

Par ailleurs, 16 jeunes des régions originaires du Centre du Mali qui ont bénéficié d’une formation en art de la marionnette à la compagnie Nama grâce au Programme, ont créé des spectacles sur la thématique de la cohésion sociale. Avec l’appui  du PROJES, ces spectacles ont été largement diffusés lors de différents spectacles dans les régions du centre.

De plus, avec l’appui du PROJES, la Communauté des blogueurs du Mali -Doniblog a lancé le projet DjanwKaoural. Cela signifie littéralement « paix »  en langue dogon et peulh. Ce projet qui consiste à promouvoir le vivre-ensemble a permis de former 155 jeunes en blogging en vue de faire d’eux, des sentinelles de la paix. En outre, il a permis d’organiser sept (7) débats sur la paix et la cohésion sociale ainsi que des matchs de football entre les jeunes de différentes communautés.

Aussi, dans le but d’impliquer davantage de jeunes dans la promotion du vivre-ensemble et de la cohésion sociale, le PROJES à travers son opérateur de mise en œuvre Consult Step, a lancé en décembre 2021, un projet inédit d’appui à 76 initiatives socio-éducatives, culturelles et sportives des jeunes. L’appel à candidatures a permis de sélectionner 77 initiatives qui seront lancées très prochainement.

Enfin, notons qu’en sus des activités citées, le PROJES a appuyé la mise en œuvre de nombreuses autres initiatives en faveur de la paix et du vivre-ensemble.

Atelier de restitution du diagnostic des capacités administratives des régions de Ségou et de San

Ce mardi 16 novembre, la salle de conférence du Gouvernorat de Ségou a abrité l’atelier de restitution du diagnostic des capacités administratives des régions de Ségou et de San.

Le Programme Jeunesse et Stabilisation accompagne les services administratifs régionaux du Centre dans la recherche de plus d’efficacités et d’efficiences dans leurs missions et dans leurs apports au processus de stabilisation du Mali. C’est dans ce cadre que le Programme a décidé d’appuyer  les gouvernorats, les préfectures et les sous-préfectures dans la réalisation d’un diagnostic de leurs capacités administratives ainsi que l’élaboration d’une stratégie de renforcement de leurs efficacités. Le but de cette étude est de permettre aux services administratifs régionaux  du Centre du Mali de bien fonctionner et de jouer pleinement leurs rôles dans le processus de stabilisation.

L’atelier qui s’est tenu en présence de plusieurs autorités administratives locales notamment les Gouverneurs de Ségou et de San, les Préfets, les Sous-préfets, les Présidents des Conseils de Cercle ainsi que les Maires avait pour objectif de présenter les grandes lignes de l’étude aux autorités régionales.

Les travaux ont permis de faire des recommandations pour l’amélioration de cette importante étude qui permettra aux services déconcentrés de l’Etat de relever le défi de l’efficacité dans la prise en charge des besoins administratifs des populations.

Sport & Paix – Match de gala pour la paix et la cohésion sociale au Mali

Le jeudi 8 avril 2021, le Club RFI Bandiagara a organisé avec le soutien du PROJES, un match de gala pour la paix et la cohésion sociale au stade Ouezzin Coulibaly de Bamako.
Opposant une équipe mixte composée des membres de l’association Tabital Pulakou, et de Gina Dogon et une équipe de Bandiagara, venue spécialement pour cette occasion, cette compétition avait pour objectif de promouvoir le vivre ensemble et la paix entre les ressortissants de la région de Mopti confrontée à une recrudescence des conflits communautaires.
Le match a pris fin par un score de 1-0 en faveur de l’équipe de Bandiagara. Mais comme les différents intervenants ont eu à le préciser, le véritable vainqueur de ce match est plutôt la région de Mopti dont les ressortissants s’engagent désormais dans un processus de promotion de la paix.
A travers son appui à cette activité, Projes Mali entend contribuer à la promotion de la cohésion sociale par le biais de la valorisation des initiatives d’information, de prévention et de régulation des conflits locaux en impliquant les jeunes.