• +223 20 23 32 60
  • contact@projesmali.com

Appel à manifestation d’intérêt pour la préqualification de fournisseurs et de prestataires de services

Appel à manifestation d’intérêt pour la préqualification de fournisseurs et de prestataires de services pour la mise en œuvre des activités du PROJES II.

Prévue pour une période de 3 ans (septembre 2018 à aout 2021) le PROJES a vu sa durée de mise en œuvre prolongée de deux années supplémentaires. Le Programme devrait donc prendre fin en juillet 2023. Toutefois, avec le concours de l’Union européenne, le PROJES a bénéficié d’un nouvel appui qui lui permet d’envisager une nouvelle dimension dans ses efforts en faveur de la stabilisation du Mali.

En attendant la fin de la première phase du Programme (PROJES I) en juillet 2023 dont la zone de mise en œuvre concerne essentiellement les régions du centre du Mali à savoir Ségou, Mopti, San, Douentza et Bandiagara, les démarches relatives à la mise en place des activités du PROJES II ont debuté au mois de juillet 2022. Le PROJES II a pour principales zones d’intervention les régions de Sikasso, de Kayes, Koutiala, Bougouni et de Koulikoro.

La gestion du PROJES II  est conçue pour être souple, avec le principe d’une mise en œuvre en régie directe des activités permettant une vitesse d’exécution optimale, tout en confiant à des opérateurs spécialisés recrutés la mise en œuvre d’activités nécessitant une expertise spécifique, d’une part, et en associant et responsabilisant les autorités déconcentrées et les collectivités locales à tous les stades du cycle de projet, d’autre part.

L’objectif visé par cet avis à manifestation d’intérêt est de constituer une base de données de fournisseurs et prestataires pré-qualifiés par domaine d’activités pour participer à des mises à concurrence restreinte selon les procédures de passation de marché retenu par le projet.

La présente sollicitation est ouverte à égalité de chances à tous les fournisseurs et prestataires de services éligibles à manifester leur intérêt pour l’exécution d’éventuels contrats de fourniture de biens et de services pour la mise en œuvre des activités du PROJES II.

Domaines de Préqualification:

1.      Bureau d’Etudes et d’Ingénierie/Architecture Conseils 2.      Matériels et Mobilier de Bureau 3.      Menuiserie Bois / Métallique / Vitrerie /Aluminium
4.      Bureaux d’Etudes spécialisés dans le domaine de l’accompagnement, le renforcement des capacités des autorités locales et des Comités de gestion des infrastructures communautaires 5.      Fourniture de matériels et Consommables Informatique/Electronique 6.      Service Impression et Reprographie
7.      Bureau d’Etudes Spécialisés dans la Formation et Insertion Professionnelle (FIP) de jeunes adultes et/ou Création d’activités Génératrices de revenus (AGR) et l’exploitation des aménagements agricoles 8.      Bureau d’études spécialisés dans le domaine de l’initiation, l’accompagnement et le financement de projets de jeunes 9.      Fourniture de Véhicules 4*4 et Ambulance
10.   Entreprise de BTP et/ou d’Hydraulique 11.   Service de Location de véhicule 4*4 12.   Fourniture matériels/Equipements Médicales et de laboratoire
13.   Société/Compagnie ou autres intervenant dans le cadre des activités culturelles et artistiques 14. 15.

 

Les offres qui doivent être rédigées en français seront présentées sous pli fermé portant la mention « Préqualification de fournisseurs et prestataires PROJES 2 Domaine………………………………………….. » et un dossier par domaine.

Les offres doivent être reçues au plus tard le 14 Octobre à 12h00 au PROJES Immeuble « Port Autonome d’Abidjan », entre BOA et DHL Rue 27, Porte 405 (Avenue de l’O.U. A) Badalabougou.

 Pièces à fournir

Le formulaire de candidature et la déclaration sur l’honneur qui sera remis au potentiel candidat par domaine ainsi que les pièces administratives, légaux, fiscaux et justificatifs liées à la capacité financière, professionnelle et technique ci-dessous énuméré :

  • Statuts (pour les sociétés et entreprises)
  • La carte de l’ordre des ingénieurs Conseils du Mali (bureau d’études) et la carte d’entrepreneur (BTP)
  • Registre de Commerce
  • Le numéro d’identification Fiscale
  • Quitus fiscal en cours de validité (moins de trois mois)
  • Attestation de l’Institut National de Prévoyance Social (INPS) en cours de validité (Moins de trois mois)
  • Attestation de l’Office Malien de l’Habitat (OMH) en cours de validité
  • Le certificat de non-faillite ou sa copie certifiée conforme à l’originale datant de moins trois (03) mois
  • Les attestation de bilan des années 2019, 2020 et 2021 délivrée par les services des Impôts de la République du Mali pour chacun des trois exercices annuels cités et les copies des bilans certifiés par un expert-comptable ou attestés par un comptable agrée inscrit au tableau de l’ordre national des experts comptables et comptables agrées du Mali sur lesquels bilans doit figurer la mention « bilans conformes aux déclarations souscrites au service des impôts » avec le cachet des services des impôts sur la première pages à côté du montant du chiffre d’affaire annuel déclaré ;
  • Les Attestation de bonne exécution/ Copie des contrats, ou tout document faisant foi prouvant les expériences citées dans la fiche de candidature

Evaluation des offres

L’évaluation des offres soumises conformément au présent appel à candidature sera faite par le PROJES II. Cette évaluation portera sur la vérification de la fourniture de l’ensemble des pièces demandées dans le formulaire de candidature spécifique de chaque domaine ainsi que les pièces justificatives afin de s’assurer de la capacité légale, technique, professionnelle et financière des fournisseurs.

Aussi le PROJES se réserve le droit de procéder à des visites des locaux s’il le juge nécessaire.

A l’issue de cette évaluation, la base de données sera constituée par domaine des fournisseurs ayant remplis toutes les conditions précitées, le classement sera fait sur la base d’une grille d’évaluation des dossiers.

Demande de renseignement

Les demandes de renseignements concernant le présent appel à candidature doivent être soumises par mail : : contact@projesmail.com   4 jours ouvrables avant la date limite de réception des offres afin de permettre au PROJES II de répondre efficacement aux différentes sollicitations

Soumission

Pour constituer votre dossier, veuillez télécharger et renseigner les documents ci-dessous: 

Les manifestations d’intérêt sont à déposer, à l’attention du comité de sélection des fournisseurs/prestataires du PROJES II au siège PROJES Immeuble « Port Autonome d’Abidjan », entre BOA et DHL Rue 27, Porte 405 (Avenue de l’O.U. A) Badalabougou dans une enveloppe scellée portant la catégorie pour laquelle le soumissionnaire postule et un dossier par catégorie au plus tard le 14 Octobre 2022 à 12 heures.

Région de Mopti : L’Union européenne à travers le PROJES apporte un appui de plus de 238 millions à 44 regroupements de jeunes

Ce vendredi, 12 Aout 2022, s’est tenue dans la salle des conférences de la Chambre de commerce et de l’industrie de Mopti, la cérémonie de signature des conventions des micro-projets retenus dans le cadre du volet relatif à la promotion de la cohésion sociale du PROJES.

Après les régions de Ségou et de San, c’est au tour des regroupements des jeunes des régions de Mopti, Bandiagara et Douentza de recevoir l’appui du Programme Jeunesse et Stabilisation. Ainsi, se sont 44 regroupements de jeunes dont 22 pour la Région de Mopti, 16 pour la Région de Bandiagara et 6 pour la Région de Douentza qui vont bénéficier d’un accompagnement à hauteur de plus de 238 millions de Fcfa.

Ces organisations ont été retenues à la suite d’un processus de sélection qui a enregistré plus de 300 candidatures. Les initiatives qu’elles mettront en oeuvre sont entre autres, relatives à la culture, aux activités socio-éducatives et au sport.  Elles aborderont aussi des  thématiques en lien avec la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

La cérémonie de signature des conventions organisée ce 12 aout, Journée internationale de la Jeunesse, s’est tenue en présence des autorités administratives et coutumières de Mopti et plus de 200 participants. Elle marque ainsi, le démarrage effectif des activités des micro-projets.

A l’occasion de la cérémonie, le Représentant du Gouverneur de Mopti a salué cette initiative du PROJES. Il a également invité les jeunes à profiter de cet appui pour œuvrer pour un retour rapide de la paix. Il a, en outre, adressé, au nom du Gouverneur, ses remerciements à l’Union européenne qui a travers le PROJES ne cesse d’œuvrer pour la stabilisation des régions du centre du Mali.

Le Coordinateur régional du PROJES a, quant à lui, rappeler les efforts du Programme en faveur de la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Il a, par ailleurs, émis le souhait de voir les jeunes devenir de véritables acteurs de prévention de l’extrémise violent. Enfin, il les a invité à se mobiliser en faveur du vivre-ensemble et de la cohésion sociale.

Au total, ce sont 77 initiatives des jeunes des régions du centre du Mali  qui bénéficient de cet important appui du PROJES. Il s’agit notamment des régions de Ségou, San, Mopti, Douentza et Bandiagara. L’objectif principal de cet accompagnement des regroupements des jeunes par le Programme est de contribuer à l’amélioration de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans ces zones d’interventions.

 

Région de Ségou: Le PROJES va accompagner 33 initiatives jeunes sur la citoyennété et l’éveil socio-éducatif

Le Centre Korè de Ségou a abrité, ce mardi 2 aout 2022, la cérémonie de signature des conventions des micro-projets relatifs à l’appui du PROJES en faveur des initiatives jeunes des régions du centre du Mali.

Le Programme jeunesse et Stabilisation, à travers son opérateur de mise en œuvre Consult Step, a lancé en décembre 2021, un appel à candidature pour la sélection de 77 initiatives citoyennes et d’éveil socio-éducatif à l’intention des jeunes du centre du Mali. A la suite du processus, 33 initiatives ont été retenues dans les régions de Ségou et San. Et pour les régions de Mopti, Bandiagara et Douentza, 44 micro-projets ont été sélectionnés.

Pour marquer le démarrage effectif des micro-projets des régions de Ségou et de San, une cérémonie de signature des conventions a été organisée le mardi dernier. Elle s’est tenue en présence des autorités régionales et des porteurs de projets.

Au cours de la cérémonie, le Représentant du Gouverneur de Ségou a invité les jeunes, à profiter de cette occasion pour être « des fils qui serviront à coudre durablement le tissu de la cohésion sociale ». Par ailleurs, il a tenu à saluer les efforts de l’Union européenne à travers le PROJES en faveur de la stabilisation des régions du centre du Mali.

Le Coordinateur régional du Programme, a quant à lui, expliqué l’objectif recherché par le PROJES. Selon lui, à travers cet appui, le Programme vise à promouvoir le vivre-ensemble dans les régions du centre du Mali.

Les micro-projets retenus consisteront à l’organisation d’activités sportives, d’évènements culturels, de séances de renforcements des capacités des paires, d’activités relatives à la prévention de l’extrémisme violent etc.

Le montant des 33 micro-projets sélectionnés dans les régions de Ségou et de San s’élève à 186 460 830Fcfa.

Notons que, cette initiative du Programme, fait suite à une étude diagnostique sur la problématique du « vivre-ensemble » commanditée en 2019. L’étude étude avait ainsi permis d’identifier 5 volets d’actions. Au nombre desquelles, figurait l’appui à la jeunesse dans le domaine de la citoyenneté et de l’éveil socio-éducatif.

Après l’étape de Ségou, la cérémonie de signature des conventions des 44 micro-projets des régions de Mopti, Bandiagara et Douentza se tiendra le 12 août prochain à Mopti.

Journée internationale du vivre-ensemble en paix: les efforts du PROJES en faveur de la promotion du vivre-ensemble au centre du Mali

Ce 16 mai marque la célébration de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix. Le Programme Jeunesse et Stabilisation (PROJES) œuvre pour la promotion du vivre-ensemble dans les régions du Centre du Mali depuis son avènement. A l’occasion de cette journée, nous revenons sur certaines initiatives majeures soutenues par le Programme. 

Volet transversale qui complète les grandes lignes de son intervention, la promotion de la cohésion et du vivre-ensemble est l’un des objectifs majeurs du PROJES. A cet effet, depuis 2018, le Programme appuie plusieurs initiatives sociales, culturelles et sportives. Ainsi, au nombre de ses initiatives, on note entre autres, l’accompagnement apporté aux collectivités des régions du centre dans l’organisation de rencontres intercommunautaires et le soutien aux initiatives socio-culturelles des jeunes.

Appui aux rencontres intercommunautaires

Afin de créer des espaces de dialogue et de promotion de la cohésion sociale, le PROJES a appuyé certains gouvernorats dans l’organisation de dialogues intercommunautaires. Ainsi, en avril 2022, à la demande du Gouvernorat de Ségou, le Programme a soutenu trois grandes rencontres organisées successivement à Niono, Macina et Ségou.

Ces rencontres, qui ont mobilisé plus de 400 participants, avaient, en effet,  pour objectifs de trouver une solution durable aux différents conflits intercommunautaires auxquels la région fait face depuis 2016. Les échanges ont permis, aux participants, d’identifier et d’analyser les facteurs qui entravent le vivre ensemble dans la région.

Soutien aux initiatives socio-culturelles, éducatives et sportives des jeunes

Plusieurs initiatives des jeunes en faveur de la promotion du vivre-ensemble ont également bénéficié du soutien du PROJES. A titre d’exemple, on peut citer l’appui apporté par le PROJES, pour l’organisation, par des regroupements des jeunes de Bandiagara, d’un match de gala pour la paix et la cohésion sociale au Mali. Cet évènement a eu lieu en avril 2021 à Bamako.

Par ailleurs, 16 jeunes des régions originaires du Centre du Mali qui ont bénéficié d’une formation en art de la marionnette à la compagnie Nama grâce au Programme, ont créé des spectacles sur la thématique de la cohésion sociale. Avec l’appui  du PROJES, ces spectacles ont été largement diffusés lors de différents spectacles dans les régions du centre.

De plus, avec l’appui du PROJES, la Communauté des blogueurs du Mali -Doniblog a lancé le projet DjanwKaoural. Cela signifie littéralement « paix »  en langue dogon et peulh. Ce projet qui consiste à promouvoir le vivre-ensemble a permis de former 155 jeunes en blogging en vue de faire d’eux, des sentinelles de la paix. En outre, il a permis d’organiser sept (7) débats sur la paix et la cohésion sociale ainsi que des matchs de football entre les jeunes de différentes communautés.

Aussi, dans le but d’impliquer davantage de jeunes dans la promotion du vivre-ensemble et de la cohésion sociale, le PROJES à travers son opérateur de mise en œuvre Consult Step, a lancé en décembre 2021, un projet inédit d’appui à 76 initiatives socio-éducatives, culturelles et sportives des jeunes. L’appel à candidatures a permis de sélectionner 77 initiatives qui seront lancées très prochainement.

Enfin, notons qu’en sus des activités citées, le PROJES a appuyé la mise en œuvre de nombreuses autres initiatives en faveur de la paix et du vivre-ensemble.

Région de Ségou: Le PROJES soutient la promotion du vivre-ensemble

A la demande du Gouvernorat, le PROJES a accompagné l’organisation d’une série de rencontres intercommunautaires dans la région de Ségou les 22, 26 et  28 avril dernier. 

Depuis 2016, la région de Ségou fait face à une recrudescence des violences terroristes et intercommunautaires. Pour faire face à cette situation, le Gouvernorat, avec l’appui du PROJES, a organisé des rencontres intercommunautaires dans plusieurs localités de la région.

Elles avaient, en effet,  pour objectif de créer un cadre d’échange entre les autorités et les communautés autour de la sécurité, de la paix et de la cohésion sociale. Par ailleurs, ces rencontres visaient également, à amener les leaders et notabilités à s’impliquer dans la préservation de la paix.

Organisées en trois grandes étapes, elles ont, d’abord, démarré par un atelier préparatoire le 19 avril à Ségou. Cet atelier a permis aux autorités régionales ainsi qu’aux responsables des différentes communautés de définir les démarches appropriées pour l’atteinte des objectifs. Après cette phase préparatoire, le Cercle de Niono a accueilli la première étape le 22 avril. Après cette étape , le cap a été mis sur la ville de Macina pour la seconde étape le 26 avril. Enfin, la dernière étape a eu lieu à Ségou le 28 avril.

Les rencontres intercommunautaires de la région de Ségou ont mobilisé plus de 400 personnes. Les échanges ont permis aux participants d’identifier et d’analyser les facteurs qui entravent le vivre ensemble dans la région.

Aussi, plusieurs solutions ont été proposées pour mettre fin à la violence.  Les différentes étapes ont permis au Gouverneur de Ségou a invité les participants à être des ambassadeurs de la paix auprès de leur différentes communautés.

Liste définitive des 77 projets retenus dans le cadre de l’appui du PROJES en faveur des initiatives des jeunes du centre du Mali

En  décembre 2021, le PROJES, à travers son opérateur de mise en œuvre Consult Step, a lancé le processus de sélection de 76 initiatives des jeunes du centre du Mali. Les initiatives sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement du Programme. Nous sommes heureux de vous présenter, ci-dessous, la liste des 77 initiatives sociales et culturelles qui ont été finalement retenues.

LISTE DES PROJETS DE JEUNE RETENUS_COMM_PROJES

Le PROJES s’engage aux côtés des jeunes du centre du Mali pour la promotion de la cohésion sociale

Afin de contribuer à l’instauration d’un climat de paix et de vivre ensemble harmonieux dans les régions du centre du Mali, Doniblog – La Communauté des blogueurs du Mali a initié, avec l’appui du PROJES, une série d’activité en faveur des jeunes.
Intitulé Djanw-Karoual qui signifie « paix» en dôgôssô et en fulfulde, ce projet a pour objectif de favoriser la promotion de la cohésion sociale ainsi que la valorisation des initiatives d’information, de prévention et de régulation des conflits locaux . Il consistera à l’organisation, entre autres,  de sept(7) sessions de formation en blogging à l’intention de 155 jeunes, des débats sur la thématiques de la cohésion sociale, des matchs de football ainsi que d’une campagne digitale de sensibilisation sur le vivre ensemble.

L’étape de la Région de Ségou

La première étape de la mise en œuvre du projet a eu lieu dans la Région de Ségou du 23 février au 5 mars dernier notamment dans les villes de Ségou, Tominian, Macina et San. Au cours de cette phase, une soixantaine de jeunes ont bénéficié de la formation en technique en blogging. En outre, les participants ont pris part avec d’autres jeunes des localités concernées, à une causerie débat sur la paix. Enfin, des matchs football ont également permis aux jeunes des localités concernées de communier autour du ballon rond.

L’étape de la Région de Mopti

Après l’étape de la Région de Ségou, l’initiative s’est étendue à la région de Mopti où les mêmes activités ont été réalisées du 17 au 19 mars notamment dans les villes de Mopti, Sévaré et Djenné.

Après ces différentes étapes consacrées à l’organisation de formation, de causeries débats et de match de football, le projet DjanwKaroual se poursuit sur internet à travers une campagne digitale. A la fin de cette campagne digitale, les meilleurs articles produits par les jeunes formés en blogging seront récompensés.

Atelier de restitution du diagnostic des capacités administratives des régions de Ségou et de San

Ce mardi 16 novembre, la salle de conférence du Gouvernorat de Ségou a abrité l’atelier de restitution du diagnostic des capacités administratives des régions de Ségou et de San.

Le Programme Jeunesse et Stabilisation accompagne les services administratifs régionaux du Centre dans la recherche de plus d’efficacités et d’efficiences dans leurs missions et dans leurs apports au processus de stabilisation du Mali. C’est dans ce cadre que le Programme a décidé d’appuyer  les gouvernorats, les préfectures et les sous-préfectures dans la réalisation d’un diagnostic de leurs capacités administratives ainsi que l’élaboration d’une stratégie de renforcement de leurs efficacités. Le but de cette étude est de permettre aux services administratifs régionaux  du Centre du Mali de bien fonctionner et de jouer pleinement leurs rôles dans le processus de stabilisation.

L’atelier qui s’est tenu en présence de plusieurs autorités administratives locales notamment les Gouverneurs de Ségou et de San, les Préfets, les Sous-préfets, les Présidents des Conseils de Cercle ainsi que les Maires avait pour objectif de présenter les grandes lignes de l’étude aux autorités régionales.

Les travaux ont permis de faire des recommandations pour l’amélioration de cette importante étude qui permettra aux services déconcentrés de l’Etat de relever le défi de l’efficacité dans la prise en charge des besoins administratifs des populations.

Le PROJES, un Programme majeur de l’Union européenne au service de l’épanouissement des jeunes des régions du centre du Mali

Dans les régions de Mopti, Ségou, San, Douentza et Bandiagara, voilà bientôt trois ans que le Programme Jeunesse et Stabilisation (PROJES) – financé par l’Union européenne et mis en œuvre par la GIZ – œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des populations jeunes. Lancé en septembre 2018, le Programme s’est, dès le début de ses activités, fixé pour objectif de promouvoir la stabilisation et le redressement socio-culturel dans ses zones d’intervention.

 

Des jeunes insérés durablement à travers des activités génératrices de revenus

A ce jour, ce sont plus de 1000 jeunes qui ont pu bénéficier du volet de création d’activités génératrices de revenus (AGR) du PROJES. Dans les différentes localités concernées, les jeunes bénéficiaires de ces appuis ont pu créer des salons de coiffure, des ateliers de couture, des garages mécaniques, des restaurants, des ateliers de menuiserie etc.

Cette initiative du Programme a donné, aux jeunes, les moyens d’une insertion professionnelle durable. Dans certains cas, ils sont devenus des pourvoyeurs d’emplois au profit d’autres jeunes. Aujourd’hui, les bénéficiaires des AGR du Programme subviennent à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leurs familles.

Des opportunités de renforcement de compétence et d’emplois temporaires avec les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO)

Le PROJES a, par ailleurs, permis à plus de 300 jeunes de participer à des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO). L’objectif de ces travaux est d’offrir des opportunités d’emplois temporaires aux jeunes peu qualifiés mais aussi l’opportunité de développer leurs compétences.

Ainsi, les jeunes bénéficiaires de ce projet ont pu participer à des activités de renforcement de capacités en matière de surcreusement et d’aménagement de mares. Tout au long des travaux, ils ont disposé de sources de revenus. D’ici la fin du Programme plus de 1000 jeunes issus de 17 communes seront engagés dans les THIMO. A la fin des travaux, les différentes mares aménagées au cours des activités permettront à 600 jeunes, organisés en 30 groupements, d’être insérés dans l’économie formelle et informelle pour l’exploitation de périmètres maraichers et d’étangs piscicoles.

Aménagement et réhabilitation des infrastructures au service de l’épanouissement des jeunes

Sur le plan des infrastructures, le PROJES veille également à la mise à disposition des jeunes, des infrastructures éducatives et sportives de qualité. Ainsi, il a permis la réhabilitation et l’équipement de 153 salles de classe et 155 latrines, l’aménagement de 8 infrastructures sportives et culturelles, l’équipement et/ou la réhabilitation de 28 centres de santé et d’une centaine d’ouvrages hydrauliques.

Afin de permettre aux jeunes de faire entendre leur voix et d’être des porte-voix des messages de paix et de cohésion sociale, 3 radios communautaires sont en construction. Aussi, le Programme apporte une assistance régulière à plus de 600 élèves des écoles coraniques en termes de prise en charge sanitaire, alimentaire et infrastructurelle.

Voir aussi: Le PROJES réhabilite des écoles dans la région de Ségou

Des jeunes engagés pour la promotion de la cohésion sociale

De plus, le PROJES a accompagné les jeunes du centre du Mali dans la mise en œuvre d’initiatives en faveur de la promotion de la paix et de la cohésion sociale. A ce titre le Programme a appuyé le projet de formation de 16 jeunes en art de la marionnette. Après leur stage, ces nouveaux marionnettistes ont organisé dans leurs localités, des animations autour de la thématique de la paix.

Le PROJES a aussi soutenu l’organisation d’un tournoi de la paix dans la région de Mopti qui s’est clôturé par un match de gala à Bamako entre les jeunes de différentes communautés du centre du Mali. Il a en outre, accompagné la mise en œuvre du projet Les praticables en escale, une manifestation itinérante au cours de laquelle, des spectacles de danse, des pièces théâtrales, des ateliers de création et de lecture ont été organisés. Au cours des semaines prochaines, plusieurs autres activités visant à permettre aux jeunes d’être de véritables acteurs de la cohésion sociale seront mises en œuvre.

Dans les régions où le PROJES intervient, les jeunes manifestent de plus en plus leur volonté de contribuer aux efforts de stabilisation du Mali. Face à ce constat, le Programme, conscient du rôle majeur que les jeunes peuvent jouer, a déployé une série d’initiatives pour les accompagner. Le PROJES et ses partenaires demeurent, à travers ses différents initiatives, engagés aux côtés des jeunes du centre du Mali afin de répondre à leurs préoccupations et contribuer durablement à la résolution définitive de la crise qui secoue le pays depuis 2012.

Sport & Paix – Match de gala pour la paix et la cohésion sociale au Mali

Le jeudi 8 avril 2021, le Club RFI Bandiagara a organisé avec le soutien du PROJES, un match de gala pour la paix et la cohésion sociale au stade Ouezzin Coulibaly de Bamako.
Opposant une équipe mixte composée des membres de l’association Tabital Pulakou, et de Gina Dogon et une équipe de Bandiagara, venue spécialement pour cette occasion, cette compétition avait pour objectif de promouvoir le vivre ensemble et la paix entre les ressortissants de la région de Mopti confrontée à une recrudescence des conflits communautaires.
Le match a pris fin par un score de 1-0 en faveur de l’équipe de Bandiagara. Mais comme les différents intervenants ont eu à le préciser, le véritable vainqueur de ce match est plutôt la région de Mopti dont les ressortissants s’engagent désormais dans un processus de promotion de la paix.
A travers son appui à cette activité, Projes Mali entend contribuer à la promotion de la cohésion sociale par le biais de la valorisation des initiatives d’information, de prévention et de régulation des conflits locaux en impliquant les jeunes.