• +223 20 23 32 60
  • contact@projesmali.com

Région de Ségou: Le PROJES va accompagner 33 initiatives jeunes sur la citoyennété et l’éveil socio-éducatif

Le Centre Korè de Ségou a abrité, ce mardi 2 aout 2022, la cérémonie de signature des conventions des micro-projets relatifs à l’appui du PROJES en faveur des initiatives jeunes des régions du centre du Mali.

Le Programme jeunesse et Stabilisation, à travers son opérateur de mise en œuvre Consult Step, a lancé en décembre 2021, un appel à candidature pour la sélection de 77 initiatives citoyennes et d’éveil socio-éducatif à l’intention des jeunes du centre du Mali. A la suite du processus, 33 initiatives ont été retenues dans les régions de Ségou et San. Et pour les régions de Mopti, Bandiagara et Douentza, 44 micro-projets ont été sélectionnés.

Pour marquer le démarrage effectif des micro-projets des régions de Ségou et de San, une cérémonie de signature des conventions a été organisée le mardi dernier. Elle s’est tenue en présence des autorités régionales et des porteurs de projets.

Au cours de la cérémonie, le Représentant du Gouverneur de Ségou a invité les jeunes, à profiter de cette occasion pour être « des fils qui serviront à coudre durablement le tissu de la cohésion sociale ». Par ailleurs, il a tenu à saluer les efforts de l’Union européenne à travers le PROJES en faveur de la stabilisation des régions du centre du Mali.

Le Coordinateur régional du Programme, a quant à lui, expliqué l’objectif recherché par le PROJES. Selon lui, à travers cet appui, le Programme vise à promouvoir le vivre-ensemble dans les régions du centre du Mali.

Les micro-projets retenus consisteront à l’organisation d’activités sportives, d’évènements culturels, de séances de renforcements des capacités des paires, d’activités relatives à la prévention de l’extrémisme violent etc.

Le montant des 33 micro-projets sélectionnés dans les régions de Ségou et de San s’élève à 186 460 830Fcfa.

Notons que, cette initiative du Programme, fait suite à une étude diagnostique sur la problématique du « vivre-ensemble » commanditée en 2019. L’étude étude avait ainsi permis d’identifier 5 volets d’actions. Au nombre desquelles, figurait l’appui à la jeunesse dans le domaine de la citoyenneté et de l’éveil socio-éducatif.

Après l’étape de Ségou, la cérémonie de signature des conventions des 44 micro-projets des régions de Mopti, Bandiagara et Douentza se tiendra le 12 août prochain à Mopti.

Région de Ségou: Le PROJES soutient la promotion du vivre-ensemble

A la demande du Gouvernorat, le PROJES a accompagné l’organisation d’une série de rencontres intercommunautaires dans la région de Ségou les 22, 26 et  28 avril dernier. 

Depuis 2016, la région de Ségou fait face à une recrudescence des violences terroristes et intercommunautaires. Pour faire face à cette situation, le Gouvernorat, avec l’appui du PROJES, a organisé des rencontres intercommunautaires dans plusieurs localités de la région.

Elles avaient, en effet,  pour objectif de créer un cadre d’échange entre les autorités et les communautés autour de la sécurité, de la paix et de la cohésion sociale. Par ailleurs, ces rencontres visaient également, à amener les leaders et notabilités à s’impliquer dans la préservation de la paix.

Organisées en trois grandes étapes, elles ont, d’abord, démarré par un atelier préparatoire le 19 avril à Ségou. Cet atelier a permis aux autorités régionales ainsi qu’aux responsables des différentes communautés de définir les démarches appropriées pour l’atteinte des objectifs. Après cette phase préparatoire, le Cercle de Niono a accueilli la première étape le 22 avril. Après cette étape , le cap a été mis sur la ville de Macina pour la seconde étape le 26 avril. Enfin, la dernière étape a eu lieu à Ségou le 28 avril.

Les rencontres intercommunautaires de la région de Ségou ont mobilisé plus de 400 personnes. Les échanges ont permis aux participants d’identifier et d’analyser les facteurs qui entravent le vivre ensemble dans la région.

Aussi, plusieurs solutions ont été proposées pour mettre fin à la violence.  Les différentes étapes ont permis au Gouverneur de Ségou a invité les participants à être des ambassadeurs de la paix auprès de leur différentes communautés.